Quelles sont les démarches pour ouvrir un commerce ?

Quelles sont les démarches pour ouvrir un commerce ?

mars 17, 2021 0 Par martin

Ouvrir un commerce demande de la préparation, il est possible de trouver de l’aide auprès de professionnels pour certaines étapes de construction. Il vous faudra donc en priorité réaliser une partie d’étude de marché, remplir les formalités administratives, trouver un local, l’agencer et enfin suivre les réglementations. Retrouver toutes ces informations dans la suite de l’article.

Étude du marché

C’est une étape très importante pour démarrer votre projet. Identifier votre marché en valeur, en volume, être renseigné sur les prestations chez la concurrence et déterminer l’évolution possible de celui-ci dans le temps.


Connaître la clientèle type que vous allez cibler, analyser leur demande en dressent un portrait. Il est important de s’interroger sur leur mode de consommation.


Par exemple : quelles sont leurs habitudes d’achats ? Sur la base de vos produits, qu’elle serait un prix attractif pour vos futurs clients ? Quels sont leur besoin et la possibilité d’évolution de celui-ci ? Qu’elles sont leur pouvoir d’achat de par leur revenu ou classe sociale ? Quel est leur quartier de résidence ?


La finalité sera de créer un rapport de votre projet avec ces opportunités et ces risques, il viendra appuyer votre business plan.


Construire son business plan

C’est un document primordial dans l’ouverture de son commerce. Sa principale utilité est de convaincre ses futurs partenaires et les banques afin qu’il vous suivent dans votre projet.
Voici les axes principaux de celui-ci :

  • Le projet de commerce
  • Le modèle économique sur lequel vous vous basez
  • Le rapport de votre étude de marché
  • Les stratégies de développement de votre activité, etc.


Trouver le local idéal pour votre commerce

Un local doit dans un premier temps être idéalement placé et correspondant à vos besoins. Les critères suivants sont à prendre en compte dans votre recherche :

  • Accessibilité par les transports en commun, présence d’un parking
  • Une localisation qui permet une adéquation entre le quartier et vos services
  • Flux de vos clients
  • Local adapté (superficie, configuration, etc.)
  • La possibilité d’effectuer des travaux
  • Bail commercial qui accepte votre activité

Que ce soit le prix de loyer ou d’acquisition, il est important de bien calculer son influence dans votre budget. Votre projet pourrait être mis en péril, veillez donc à cet aspect sous peine de stopper votre entreprise.


L’agencement de son local

C’est un aspect important pour le développement de votre activité. Que ce soit la façade, les vitrines, le rayonnage, les revêtements ou la décoration rien ne doit être laissé au dépourvu.

Certains travaux plus conséquents que d’autres devront être réalisés obligatoirement par des professionnels si vous n’êtes pas bricoleur.


Une entreprise d’aménagement de magasin sera aussi d’une grande aide pour obtenir un commerce optimal pour votre activité. Un point à ne pas sous-estimer, car les ventes peuvent en être grandement influencées.


Les formalités

Les démarches varient en fonction du statut juridique que vous choisissez. Voici les choix qui se présentent à vous :

  • Micro entreprise : simple dans sa mise en place, elle est cependant limitée sur le chiffres d’affaires que vous pourrez réaliser. Pour certains, cela peut être suffisant alors que pour d’autres, cette limite sera contraignante. Cette forme ne vous permet en aucun cas de déduire des charges ou de facturer la TVA.
  • Sociétés commerciales : si vous êtes une seule personne gérante de votre commerce, vous pourrez choisir entre le statut EURL ou SASU. Dans le cas contraire, il faudra opter pour le statut SARL, SAS, etc. Il sera possible de choisir entre une imposition sur la société ou sur le revenu. L’avantage de ce statut juridique est qu’il s’adapte en fonction de vos besoins.

Il sera avantageux de comparer les différents statuts juridiques en fonction de votre situation. Réfléchissez sur les pour et les contres de chaque choix afin de prendre la meilleure décision possible.

Enfin, il vous faudra déclarer votre activité par une immatriculation auprès de la RCS (registre du commerce et

des sociétés).

Les réglementations à respecter

Une réglementation doit être suivie, ce sont des règles générales applicables à tous les commerces avec, dans certains cas, des spécifications propres à certains types d’activités.

Certains aspects sont là pour ne pas tomber dans la concurrence déloyale vis-à-vis de la concurrence.
Voici quelques points de cette réglementation :


  • Affichage des prix : que ce soit par une étiquette ou un écriteau, il faut que le prix apparaisse clairement. Pour certains d’entre eux, il faudra indiquer leur prix au litre ou au kilo et les mentionner en TTC (toute taxe comprise).
  • Vente au déballage : sous peine d’amende, l’activité doit être déclarée à la mairie.
  • Les soldes : celles-ci sont appliquées dans des règles fixées par la réglementation. Consultez-la pour ne pas être sanctionné.

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour réussir votre projet d’ouverture de commerce. Veillez bien à chaque étape pour réussir votre entreprenariat. N’hésitez pas à vous rapprocher de professionnels pour vous aider dans chaque étape.